Le Chasseur de Lions

Le Chasseur de Lions est une sculpture d’Agapit Vallmitjana à voir à Barcelone.

Je découvre une sculpture en marbre blanc (?) poli, montée sur un socle en marbre noir veiné de blanc (100cm de hauteur ?), installée dans un grand jardin vert sur fond de palmiers, de pins et de ciel bleu.

Je vois un homme accroupi (grandeur nature?), un genou en terre et l’autre relevé, posé sur un disque de 15cm d’épaisseur (joint poli et rainuré). Ses cuisses font un angle droit. Cet homme pâle comme le marbre blanc, a des traits négroïdes. Son visage est émacié. C’est un homme simple, agé environ de 25 ans, au corps sec habitué à l’exercice physique en extérieur et à une nourriture chiche.

Son buste à la même direction que le genou relevé et que l’un des arbres de l’arrière plan.

L’homme est peu vêtu. Ses jambes sont nues. Il porte une simple liquette sans col, très échancrée, et, sur la tête, un turban (contre le soleil ?).

Tous ses muscles sont tendus, ses tendons saillent, il est en alerte, prêt à bondir ou a se protéger. Il retient en force ses deux chiens (aux poils bouclés). Les deux bêtes sont coincées entre ses cuisses. L’un semble prêt à bondir sur une proie que nous ne voyons pas mais que les yeux de l’homme semblent voir et que le chien semble avoir senti. Il a confiance dans ses chiens et il ne les regarde pas. Le deuxième chien est de dos, coincé sous le premier, je vois sa queue et je devine sa tête (quel incroyable enchevêtrement de chiens et de cuisses ! L’homme et ses bêtes font corps).

La direction du corps du chien bondissant est opposée et perpendiculaire à celle du buste de l’homme mais parallèle à sa ligne d’épaules et à son bras gauche replié.
Le visage, la bouche ouverte tombante aux lèvres effacées, ainsi que tout le corps de l’homme, disent à la fois qu’il est prêt à l’action et qu’il a peur.

Cette tension et ce mouvement complexe me font complètement oublier que l’ensemble a été entièrement sculpté dans un seul bloc d’environ 140cm x 90cm x 90 cm.

Ivan Sigg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *