Ce qu’il a vu…

Le 18 janvier, une photographie de David Cousin-Marsy, Giacometti ou presque arrivait sur Un Jour Une Oeuvre… Cette photographie a susciter un regard actif de l’ami Ivan Sigg, une nouvelle création, le père et le fils.

Dentelle de rouille
Comme une poutre dans l’oeil
Dont l’ombre épouse
Les terres et les cuissons différentes
Des briques peignées

D’un mur à la main
Sans humain
Un vieux cadre de bois
Noueux et boulonné
Fait pleurer le ciment à chaque joint

Un regard dessiné par Ivan Sigg, le 18 janvier 2010.

Cette entrée a été publiée dans Actualités. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *