Precious Time

Precious Time est une peinture de Miriam NAILI datée de 2010

Cette entrée a été publiée dans Oeuvres, Regards, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 regards à Precious Time

  1. Elisabeth dit :

    Je vois une jolie femme africaine ou antillaise, surprise, qui soulène l’arc du soursil gauche. Sa bouche est amère, que voit-elle?

    [Reply]

  2. Corine dit :

    je vois une âme douce et profonde, une sensualité dans le trait, dans la matière , une lumière dorée qui irradie, des formes qui font contraste et aussi révèlent la douceur du visage, une idée de voile lourd, ou de chevelure dorée, quelque chose de Klimt …Une interrogation dans le regard, une douleur secréte,une quête, une grande force dans une féminité absolue…

    [Reply]

  3. caroline bourdet dit :

    elle semble venir des années 20
    cernée de noir comme un masque africain
    elle a la douceur du pastel
    ses grands yeux gris estompés
    évoquent une tristesse intemporelle
    que contemple – t- elle ?

    [Reply]

  4. levasseur dit :

    Un doux visage, mélancolique et pensif baigne dans une douceur ocre jaune et terre rouge.

    L’arc du sourcil attire le regard pendant que les lèvres pulpeuses invitent au baiser.

    [Reply]

  5. très belle oeuvre
    un regard dans le vague qui veut en dire long
    pensées ………rêves perdus……..nostalgie……..
    bravo encore

    [Reply]

  6. MORDELET dit :

    beaucoup de douceur et une pointe de rêverie…

    [Reply]

  7. mouton dit :

    un regard hésitant

    [Reply]

  8. Pomme dit :

    Elle observe de ses grands yeux embués, un peu triste, un peu consternée. Avec le soupçon de recul nécessaire, dans sa grande générosité et dans sa grande douceur, elle semble nous montrer le manque de relation entre l’esprit et la parole. Est ce qu’on prend assez de temps pour se regarder, les uns, les autres avant de juger? Les ocres me rappellent la Terre, le visage, ceint, la vierge…

    [Reply]

  9. Mademoiselle dit :

    Je vois une rupture qui s’annonce dans le temps et l’espace.

    Un contraste saisissant entre les contraintes et la liberté.

    Cette histoire se jouant sur fond pastel…

    SUBLIME !

    [Reply]

  10. Céline E. dit :

    Belle et grave, le regard tourné vers l’intérieur, perdue dans le fil de ses pensées…
    J’aime ce doux visage émergeant de la pureté géométrique.

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *