Sculpture

Sculpture sous-marine de Jason Taylor

en voir plus sur : http://www.underwatersculpture.com/

Cette entrée a été publiée dans Oeuvres, Regards, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 regards à Sculpture

  1. virginie dit :

    Ce sont des enfants. Une ronde, tournée vers l’extérieur.
    Nous sommes au fond de l’eau.
    Du sable indique qu’il s’agit de l’océan, les couleurs sont celles d’un bel océan. De ceux qui font rêver.
    Couleurs chaudes des corps, terre humide et sèche, couleurs brunes, enfants qui passent à un autre âge : entre-deux. Sous la terre séchée, short, débardeurs légers.

    Les jeunes filles ont un chignon, toutes.
    Les garçons sont torses nus, tous.
    Il n’y aurait qu’un « couple » unique, répété, qui se tiendrait les mains.

    Ce sont deux adolescents. Clonés 12 fois. Comme une horloge. Comme les 12 heures du jour.
    L’océan est silencieux comme tous les océans. Bruits imperceptibles à nos oreilles.
    Photo silencieuse.
    Pleine de sens, de sensations, de singularité. Image sourde et profondément belle à mes yeux.

    …merci Alexis du choix de cette vision.

    [Reply]

  2. SylvieLeBars dit :

    Bonjour 🙂
    Aujourd’hui une photo prise en plongée -lol-
    probablement sous l’eau. Ambiance bleue. Ambiance sable. Le soleil n’est pas loin, il dessine sur le sable des reflets.
    Au centre de la photo un ronde d’adolescents, une petite trentaine. Ils sont par couple, un garçon une fille. Ils se donnent tous la main et forme un cercle. Ils sont tous tournés vers l’extérieur. Ils sont blacks. Les garçons cheveux très courts, les filles cheveux tressés attachés derrière la tête. Les garçon portent un short; les filles une sorte de pagne et une brassière. Leur peau semble recouverte de terre. Cette terre semble par endroits sèche et ailleurs encore humide sur les corps.
    Les personnages ne regardent pas le photographe. Ils regardent devant eux, garçon et fille légèrement tournés l’un vers l’autre. Leurs pieds sont enfoncés dans le sable. L’eau est très pure, il n’y a pas de particules en suspension.
    Le temps semble arrêté. Rien ne bouge. Figé. On se demande si les personnages sont vivants et s’ils prennent la pause, ou si ce sont des statues de glaise.
    Il sont posés là … Ils ne semblent pas attendre. C’est plutôt immobile.
    Il n’y a pas de vie tels que poissons, ou autre végétal.
    D’un claquement de doigt j’ai envie de réveiller ces beaux endormis et de voir la vie, le mouvement, du sable projeté…

    [Reply]

  3. Alexis dit :

    Merci Sylvie et Virginie pour vos regards ! La série complète est assez extraordinaire et bien mise en valeur sur le site ! À bientôt !

    [Reply]

  4. Aux fond de l’eau fête d’un village de Centrafrique…

    [Reply]

  5. Spei dit :

    Je vois dans cette photographie une mise en scène impressionnante d’une sculpture plongée sous l’eau.

    La photographie est également prise sous l’eau.

    Je vois une forme d’ellipse qui doit être un effet d’optique car j’imagine l’ensemble formant plutôt un cercle.

    Je vois dans cette sculpture une sorte de ronde de 13 couples.

    J’ai du mal à dire si les couples sont identiques ou pas car l’image montrée est petite mais je pense que oui.

    Les couples sont debout, main dans la main, le dos tourné vers l’intérieur de la ronde ce qui est assez inhabituel pour une ronde, le garçon comme la fille baissent la tête l’un vers l’autre donnant l’impression d’une certaine complicité voire intimité.

    Ils sont légèrement vêtus, les coiffures et la morphologie des visages me fait penser à une origine africaine.

    Ils sont jeunes, probablement adolescents.

    J’ai l’impression que leurs pieds sont enfouis dans le sol sans doute pour que l’ensemble tienne debout.

    Nous sommes dans des fonds marins peu profonds, plutôt dans une zone tropicale ou méditerranéenne d’après le beau dégradé de bleu et la transparence de l’eau.

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *