Christ Glorified in the Court of Heaven

Christ Glorified in the Court of Heaven est une peinture de Fra Angelico datée de 1428-30

Cette entrée a été publiée dans Oeuvres, Regards, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 regards à Christ Glorified in the Court of Heaven

  1. kasimir dit :

    ce que je vois ?
    des gens qui, pour être poli, ont l’air de s’ennuyer ferme, aigris, crispés, apeurés, rancuniers, frustrés, constipés, méchants (le barbu en haut et au milieu : il serait bien capable de m’envoyer tout droit sur un bûcher de l’inquisition…..
    D’autres ont l’air complètement idiots, sans doute la suite de lavages de cerveaux répétés.
    A gauche il y en a un qui a mis son pot de chambre sur sa tête : est-ce pour protéger ses neurones ?
    Quand aux Vierges en bas, je ne sais pas si elles sont vierges, mais elles ont l’air sacrément nunuches.
    Si c’est ça le paradis, vive l’enfer !

    [Reply]

  2. eMmA dit :

    Trop drôle, Kasimir !
    Moi, je ne suis pas inspirée aujourd’hui devant ces rangées de Saints et autres bénis oui oui façon Grand’messe.
    Je vois toutefois une très belle oeuvre, sans perspective, qui me fait penser aux dorures des icônes…

    Bon diMAnche,
    eMmA

    [Reply]

  3. SylvieLeBars dit :

    Bonjour 🙂 Back again 🙂

    Le regard d’aujourd’hui est une peinture probablement ancienne, avec de l’or et des couleurs…
    Je vois une vue en perspective de 3 rangées de personnages.
    La rangée du bas de sont des femmes, certaines voilées, d’autres portant les cheveux tressés autour de la tête, ou une couronne. Elles sont toutes de profil sauf deux qui nous fait face et qui portent les cheveux libres sur les épaules. Toutes les têtes sont auréolées. Elles portes toutes des grands manteaux, ou de longues robes. Leurs mains sont jointes dans l’attitude de la prière ou croisées sur la poitrine. Leurs regards sont tournés vers la gauche et elles semblent regarder avec ardeur quelque chose que nous ne distinguons pas.
    La seconde rangées est constituée d’hommes eux aussi tous auréolés. Plusieurs portent des crosses d’or, des mitres et des couronnes, certains tiennent un livre à couverture rouge dans la main gauche. Ces hommes sont plutôt jeunes. Ils portent presque tous la barbe.
    La troisième rangées est constituée d’homme plus âgés, les cheveux sont blancs à l’exception d’un seul qui porte les cheveux longs et une barbe brune. Cet homme brun a une main levée et il porte dans l’autre un long bâton. Ces patriarches sont vêtus de robes et manteaux, l’un porte un coffret, un autre une page d’écriture, un troisième un couteau. Ils regardent tous dans la même direction mais avec un poil moins de ferveur que les femmes, on lit sur les visages plus de compassion que de ferveur. Leur auréole se fond dans dans la couleur du fond … un doré ….L’homme qui porte une page d’écriture nous fait face et semble non montrer cette page. L’un de ses voisins, celui qui porte le couteau, le regarde sans bienveillance….

    [Reply]

  4. Emma (7 ans) dit :

    Je vois des gens, je vois des seigneurs. Je remarque des dames, des messieurs. Je vois du bleu, du vert, du jaune, du rose, du rouge, du noir, du gris et du blanc.

    [Reply]

  5. kasimir dit :

    bonsoir
    super ! ya quelqu’un qui cause !

    Bon, je ne sais pas trop comment répondre à vos messages de bienvenue (qui me touchent) et à vos questions….

    voilà, je ne suis pas du tout une conteuse, parce que je suis… un mec !
    bonne soirée, et heureux que l’on se connaisse mieux !

    [Reply]

  6. eMmA dit :

    Mais non Kasimir, c’est chez les Anna Galore que se demande si tu es une conteuse…
    http://annagaloreleblog.blogs-de-voyage.fr/archive/2009/11/01/emma-raconte-le-magicien-et-ses-couleurs.html
    Bisou,
    eMmA

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *