Femme se poudrant

Femme se poudrant est une peinture de Joan Miro datée de 1949.

Cette entrée a été publiée dans Oeuvres, Regards, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 regards à Femme se poudrant

  1. eMmA dit :

    eMmA voit
    la fusée de Tintin
    entourée de squelettes de shadoks,
    d’un chat jouflu
    et d’élèves se mettant en rang à l’appel de leur maîtresse.
    Tout cela dans un joyeux mouvement.

    [Reply]

  2. 1983 dit :

    > à eMma, j’aime beaucoup ton regard. Une fois lus, on regarde, puis on lis en regardant et enfin on peut voir, comme toi.

    [Reply]

  3. Spei dit :

    Il y a dans les personnages de cette peinture quelque chose de shadokien, le côté fil.

    Je vois une fête, quelque chose de joyeux se dégage de ces étoiles, de ces traits zigzaguant terminés par des gros points noirs, dans ces personnages farfelus et colorés, dans leurs nombres et dans ces tâches blanches.

    Les esprits les plus aventureux pourraient aller jusqu’à se demander s’il n’y a pas là la représentation d’un « trip » faisant suite à une petite respiration de poudre blanche.

    Je vois des personnages masculins, d’autres féminins formés majoritairement par un triangle coloré. Deux personnages se distinguent : une femme qui pourrait être la star de la fête, par la transparence de sa robe, des traits plus humains que les autres, une chevelure plus travaillé, bref, un physique plus apprêté et une présence plus marquée.

    Le second est plus inattendu, juste en fond derrière elle. Il n’a lui rien d’humain du tout mais dégage une sorte d’aura marquée notamment par une tâche plus jaune claire autour de ce que je prendrai pour sa tête. Serait-ce une transposition de la belle et de la bête 😉 Il me fait penser à une vache ou à un cheval par sa forme et sa couleur noir et blanc. L’œil rouge, pupille noire, sourcil vert a un côté sympathique, pas hyper vif, mais sympathique.

    Est-ce que Mathieu Chedid s’est inspiré du gros personnage de cette toile pour sa chevelure ? C’est dingue de ressemblance !

    [Reply]

  4. eMmA dit :

    Très drôle, Spei, pour le lien avec la coiffure de M !
    eMmA

    [Reply]

  5. citron vert dit :

    c’est le bal des fourmis peut-être ?

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *