Le couple revenant de loin

Le couple revenant de loin est une peinture de Robert Combas datée de 2008.

Cette entrée a été publiée dans Oeuvres, Regards, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 regards à Le couple revenant de loin

  1. Un militaire qu’une africaine tient par le bras. De drôles d’animaux les entourent, le tout sur fond blanc. De gauche à droite et de haut en bas: une sorte d’embryon de dinosaure rose, à œil rouge sur fond bleu, avec une petite main, un grand pied à ongles en bouchons bleus et un autre plus petit évitant et placé au-dessus d’un phoenix jaune et fatigué, l’œil las, ayant dans son ventre un oiseau bleu amoureux. Entre les deux, dans les replis du phoenix, un serpent bleu à longs cils. Emergeant des plumes du phoenix, un autre serpent à un bras, qui paraît interdit car un extraterrestre vert à longs bras sans mains lui enfile une de ses tentacules dans la bouche. Cet extraterrestre a 5 mains de serpent à mains greffées sur ce bras. Sa tête est d’un vert plus foncé, à 5 crêtes hirsutes. Il grimace, ses eux sont les mêmes que celui du foetus de dinosaure à gauche, mais inversés: bleus sur fond rouge. Son corps est très musclé, tout en portant un talon au bout de la jambe visible. Ce talon, un petit crocodile à long nez rose tente de le lui mordre. Dans le fond, des cœurs roses et rouges se calent dans les interstices. On suppose que le militaire a passé une soirée à boire et est en plein délirium… et amoureux de l’africaine.

    [Reply]

  2. SylvieLeBars dit :

    Bonjour 😉
    Un tableau carré, très coloré. Au centre légèrement décalé sur la droite un couple -un homme et une femme- Le fond du tableau est blanc avec de très nombreux animaux imaginaires qui emplissent l’espace. Tous les éléments du tableau ont une ombre portée, comme si une lumière venait les éclairer. La source de lumière semble provenir de l’extérieur en bas vers la droite. Les deux personnages semblent regarder dans cette direction. L’animal le plus présent est une sorte d’hercule qui exhibe ses muscles. Il est vert prairie, sa tête est d’un vert sombre. Son visage est presque humain. Ses bras sont des tentacules. L’une est embouchée par une sorte d’homme poteau mauve. Cette tentacule devient une excroissance du propre corps de l’homme poteau, elle porte 5 mains à 4 doigts de cette créature. Le couple cache partiellement 4 autres animaux, un coco rose, deux serpents bleus, et une grosse poule jaune. Un animal rose occupe aussi le coin supérieur, lèvres protubérantes et pieds athlétiques. Quand aux deux personnage du centre, homme porte un pantalon et une casquette haut de forme qui évoque une fanfare, avec galons dorés, une chemise verte, une cravate. La femme qui l’accompagne est vêtue d’une sorte d’armure de cuir qui souligne ses formes. Elle porte des anneaux de gitane. Elle est perchée sur des sandales à très hauts talons. L’homme aussi porte des chaussures à talons hauts en forme de chat … Des cœurs emplissent l’espace laissé libre par les animaux… Cette toile me raconte l’histoire d’amour entre deux personnes qui se sont rencontrée sur une foire, la diseuse de bonne aventure et le saltimbanque…

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *