dix-sept heures

dix-sept heures est une peinture de Batistin (à adopter)

Cette entrée a été publiée dans Oeuvres, Regards, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 regards à dix-sept heures

  1. Spei dit :

    Intéressante celle-ci dans la recherche de ce que l’on voit.

    Personnellement, je vois ici une scène de bistro.

    Il y a du monde dans la salle, on doit être en début de soirée.

    En tout premier plan, je vois un personnage assis, une jambe en angle droit, une autre qui oblique vers le bas droit. Tête rose. Il cache un peu un second personnage plus massif, tout en rouge. Toujours sur le même axe central vertical, je distingue le bras d’un autre personnage qui s’envoie un verre joyeusement.

    A gauche, un personnage, debout, penché vers la gauche. sur la droite, c’est plus confus. Je vois un couple un peu plus en recul qui s’enlace ou s’embrasse ou peut être dansent. Une femme cheveux longs, blonds, et l’autre, difficile à dire, je verrai presque un chapeau type sorcière.

    A droite toute, j’imagine le bar et je vois un personnage au tout premier plan en attente de sa commande.

    En arrière plan, c’est le fouillis, ça sent la vie même si c’est gris…

    [Reply]

  2. jeandler dit :

    L’heure du thé!
    Par temps de canicule.
    Les sorbets en déroute.

    Savante confrontation des teintes

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *