Saint Georges terrassant le dragon

giogiodechirico-saint-georges

Saint Georges terrassant le dragon est un peinture de Giorgio de Chirico datée de 1940.

Cette entrée a été publiée dans Oeuvres, Regards, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 regards à Saint Georges terrassant le dragon

  1. Emma dit :

    Je vois une dame, assise sur une pierre. Je vois un Chevalier à cheval qui tue un dragon sur la mer.

    Je vois des montagnes… puis c’est tout…

    [Reply]

  2. Sigg dit :

    Bonjour Emma
    merci pour ton regard et pour ton et puis c’est tout qui me donne envie de partager ce que je vois avec toi sous forme de questions :
    – est-ce que tu vois un 2ème dragon tout rouge dans les plis du tissu derrière le pied gauche de la jeune femme et indiqué par sa main gauche ?
    – Est-ceque tu vois un 3ème dragon en pierre cette fois devant le pied droit de la poseuse ? Ou bien est-ce une grosse main sculptée dont certains doigts sont cassés ? c’est étrange non cette forme qui fait écho à la forme et à la couleur du dragon qui est dans l’eau, non ?
    – Derrière cette main/dragon est-ce que tu vois un visage dans le rocher vertical, avec de grosses lèvres et un grand nez, qui regarde la jeune femme… Un peu comme une statue de l’ile de Paques ?
    – Moi cette jeune femme je la vois un peu grassouillette (pli au ventre et bourrelet qui fait un creux au coude au lieu d’une bosse). Elle a l’ai un peu triste. Elle ne regarde pas vraiment la scène du combat. Les jeux violents de garçon ça n’a pas l’air de la passionner. Et toi, tu vois ça ?
    – Dans le rocher qui est devant sa main droite je vois une tête de cheval verticale, penche la tête, tu la vois ?
    – Et la fente verticale dans le rocher devant l’oeil droit de la femme tu la vois ? Pourquoi le peintre à peint ça ici, il n’était pas obligé ?
    – Tu ne trouves pas que l’on dirait un décor de théâtre tout ça avec l’actrice sur son fauteuil assise sur les rideaux qui sont tombés et au fond, une toile peinte sans relief ?
    – Tu as vu ça : la queue et la crinière du cheval sont peints comme des nuages ?
    – Moi je vois que Saint Georges s’intéresse surtout au dragon plutôt qu’à la jeune femme qui attend, non ?
    – As-tu vu que la mer est bleu sombre comme le tissu bleu derrière la femme et qu’ils sont reliés? D’ailleurs ce tissu bleu a une forme bizarre à gauche et à droite, non ?
    – Tu a bien regardé où il y a des taches rouges dans cette toile ?
    – hi hi on dirait qu’il a des seins sur sa cuirrasse le saint , non ?
    – Moi je me demande à quoi elle pense cette jeune femme au collier de perles ?
    voilà et c’est tout… à moins que SPEI vienne nous montrer encore des choses que nous n’avons pas vu. C’est inépuisable non ?
    au revoir Emma
    bises, Ivan
    ivansigg.over-blog.com
    http://www.ivan-sigg.com

    [Reply]

  3. Emma dit :

    Bonjour Ivan

    – est-ce que tu vois un 2ème dragon tout rouge dans les plis du tissu derrière le pied gauche de la jeune femme et indiqué par sa main gauche ?

    je crois voir en effet un deuxième dans le tissus rouge…

    – Est-ceque tu vois un 3ème dragon en pierre cette fois devant le pied droit de la poseuse ? Ou bien est-ce une grosse main sculptée dont certains doigts sont cassés ? c’est étrange non cette forme qui fait écho à la forme et à la couleur du dragon qui est dans l’eau, non ?

    Je vois plutôt une main cassé dans le rocher en face du pied droit…

    – Derrière cette main/dragon est-ce que tu vois un visage dans le rocher vertical, avec de grosses lèvres et un grand nez, qui regarde la jeune femme… Un peu comme une statue de l’ile de Paques ?

    Mais impossible de voir une tête dans le tissus bleu…

    – Moi cette jeune femme je la vois un peu grassouillette (pli au ventre et bourrelet qui fait un creux au coude au lieu d’une bosse). Elle a l’ai un peu triste. Elle ne regarde pas vraiment la scène du combat. Les jeux violents de garçon ça n’a pas l’air de la passionner. Et toi, tu vois ça ?

    En effet la femme ne regarde pas le combat, peut-être a-t-elle peur de faire un cauchemar…

    Je dirais qu’elle s’est transformé en humaine alors qu’avant elle était en sirène et aussi elle est toute nue parce que avant c’était une sirène

    – Dans le rocher qui est devant sa main droite je vois une tête de cheval verticale, penche la tête, tu la vois ?

    Je vois le nez du cheval dans la pierre…

    – Et la fente verticale dans le rocher devant l’oeil droit de la femme tu la vois ? Pourquoi le peintre à peint ça ici, il n’était pas obligé ?

    [Emma est partie dans une grande explication qui m’a captivée, mais que je suis bien en peine de retranscrire ici]

    – Tu ne trouves pas que l’on dirait un décor de théâtre tout ça avec l’actrice sur son fauteuil assise sur les rideaux qui sont tombés et au fond, une toile peinte sans relief ?

    – Tu as vu ça : la queue et la crinière du cheval sont peints comme des nuages ?

    – Moi je vois que Saint Georges s’intéresse surtout au dragon plutôt qu’à la jeune femme qui attend, non ?

    – As-tu vu que la mer est bleu sombre comme le tissu bleu derrière la femme et qu’ils sont reliés? D’ailleurs ce tissu bleu a une forme bizarre à gauche et à droite, non ?

    – Tu a bien regardé où il y a des taches rouges dans cette toile ?

    – hi hi on dirait qu’il a des seins sur sa cuirrasse le saint , non ?

    c’est vrai !

    – Moi je me demande à quoi elle pense cette jeune femme au collier de perles ?

    moi aussi je me demande…

    voilà et c’est tout… à moins que SPEI vienne nous montrer encore des choses que nous n’avons pas vu. C’est inépuisable non ?

    oui !

    Merci !

    bises, Emma

    [Reply]

  4. Anais dit :

    Binjour Emma,
    merci pour cette article car il falaiut que je fasse un exposer et grace a on article mon exposer a bien avancer A+
    bisou
    Anais

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *