Les Ailes du Désir

Photographie de Bruno Ganz tirée du film Les Ailes du désir

Cette entrée a été publiée dans Oeuvres, Regards, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 regards à Les Ailes du Désir

  1. Scène inoubliable…. Sur fond de ciel nuageux, un homme vêtu d’un trench foncé et arborant de superbes ailes d’ange doucement rayonnantes, regarde vers le bas du socle sur lequel il se tient…. Voilà ce que montre cette photo sublime du film de Wenders qui l’est tout autant et dont le sujet empreint d’humanité et de symboles et nettement moins linéaire que cette simple description….

    [Reply]

  2. Spei dit :

    Je vois une photographie, noir et blanc.
    Je vois une scène très sombre.
    Sombre par la dominance du noir et de l’obscurité.
    Sombre par le côté dramatique de ce qu’il s’y joue.
    Je vois un homme, ou plutôt une certaine représentation d’un ange par un homme ailé. Le côté dramatique vient de cet ange qui me semble juché au bord du toit d’un immeuble, le regard tourné vers le précipice, l’air sombre. On sent qu’il se joue quelque chose, que l’ange risque de sauter. En même temps, est-ce que ça meure un ange ? Bon, ok, on connait la réponse du film.

    Je trouve intéressant aussi le côté ambivalent de l’ange, le côté ange par le blanc immaculé des ailes, le côté homme par la couleur noire dominante sur l’homme. Ca renforce le côté déchiré du personnage. Oui, ok, je n’arrive pas à m’abstraire du film pour la description de cette œuvre.

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *