Les Joueurs de Cartes

Les Joueurs de Carte, oeuvre de Paul Cézanne datée de 1890.

Cette entrée a été publiée dans Oeuvres, Regards, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 regards à Les Joueurs de Cartes

  1. SylvieLeBars dit :

    Bonjour 😉
    Cette toile représente 4 hommes dont 3 sont assis autour d’une table et le quatrième les regarde. La scène se déroule à l’intérieur d’une pièce, un grand rideau est visible, ainsi qu’une collection de pipes suspendues contre le mur. Les 3 hommes assis jouent aux cartes. Chacun d’eux semble tenir quelques cartes dans sa main. La concentration est visible. Les regards sont dirigés vers les cartes, les visages sont « fermés ». L’un des hommes porte une bouse de maquignon, un autre une sorte de bouse par-dessus sa veste. Les deux autres semblent aussi porter des vêtements de travail. Ils portent tous un chapeau. Autour de la table une place est libre. L’absent est représenté par sa pipe et son jeu posé à sa place. Cette pipe semble indiquer que l’absent n’est pas celui qui regarde la partie – il a déjà une pipe en bouche 😉 – Le mobilier est sobre, chaises probablement paillées, table de bois avec un tiroir. L’ambiance est vraiment sérieuse. On sent presque le silence…

    [Reply]

  2. Ivan Sigg dit :

    Voir la peinture
    Voir la vibration en tout point de la toile comme si tout était fait de la même matière
    Voir les touches volontairement apparentes
    voir les deux grandes tâches ocre qui se répondent (l’homme à gauche et le rideau à droite)
    Voir les deux grandes tâches bleues qui se répondent (l’homme debout et l’homme assis à droite)
    Voir les couleurs juxtaposées et les facettes qui décomposent chaque surface
    Voir le trois de coeur (de carreau?) sur la table
    Voir les plis du rideau ocre et les plis de la blouse bleue
    Voir les quatre pipes « vides » et « suspendues » (comme les 4 hommes)placées bien en évidence sur le mur du fond et tournées vers l’homme debout.
    Voir les erreurs de perspective volontaires de la table et de la chaise

    Voir la pipe blanche sur la table et le dossier de la chaise qui donnent toutes deux la perspective du tableau et deux lignes de fuite qui convergent en un unique point de fuite : l’homme debout en retrait qui observe le jeu.
    Qui est-il ? Est-il l’image du peintre qui observe l’humain en général et cette scène en particulier? ou bien l’image du spectateur qui observe la toile ?

    [Reply]

  3. Spei dit :

    Je vois là une scène qui m’est familière, cette peinture est un classique.
    Je vais donc essayer d’y jeter un regard vierge.

    Je vois trois hommes attablés autour d’une table carrée.

    Ils jouent aux cartes.

    Un quatrième homme est en retrait, debout, il regarde les autres jouer.

    Ils sont tous les quatre dans une tranche d’âge quarante-cinquante ans.

    L’homme que je vois assis à ma gauche est massif, installé sur une chaise en bois, tout de marron vêtu à part une chemise ou un pull blanc ou crème. Il me semble qu’il a eu belle moustache.

    Celui assis au milieu possède un genre de pardessus blanc crème, un costume marron, une chemise blanche. Je vois ses jambes sous la table.

    Le troisième joueur assis à ma droite est le plus trapu à moins que ce ne soit un effet de perspective (Bizarre la perspective d’ailleurs). On ne voit pas grand chose de ses habits à part un immense pardessus bleu.

    Le quatrième, en retrait, debout, est habillé d’un pardessus bleu, d’un costume gris et d’une chemise ou d’un pull rouge. Il fume une pipe blanche.

    La pipe semble être un acteur à part entière du tableau. Une dans le bec du spectateur, une sur la table de jeu et surtout une belle rangée de quatre pipes accrochées en plein mur.

    Sur la table, qui ressemble plus à un guéridon ou à une table de chambre qu’à une véritable table de jeu, on voit des cartes. Une est face visible, cœur ou carreau ? Je ne vois pas d’argent en jeu.

    Les quatre hommes ont tous un chapeau sur la tête. Curieux, en intérieur je croyais que l’usage voulait que l’on hôte son couvre-chef. D’ailleurs, ils sont tous habillés comme s’ils étaient à l’extérieur. Peut être une scène de café.

    Dernier élément que je vois, un grand rideau marron au bel effet drapé.

    L’ambiance est sérieuse, on ne plaisante pas ici, on joue aux cartes, entre hommes. J’entendrais presque le tabac se consumer sous l’aspiration du spectateur.

    [Reply]

  4. Spei dit :

    Intéressant les 4 pipes « suspendues » comme les 4 hommes. Pour l’ocre et le bleu qui se répond, je ne l’avais pas vu comme ça. Amusant aussi, ma réflexion n’avait pas été dans le sens d’un homme absent de la table pour la pipe posée et les cartes posées. Je m’étais plus dit que la pipe appartenait à l’homme de droite tandis que les cartes posées pouvaient être un pli ou une pioche, ou les cartes de l’homme de gauche que je ne vois d’ailleurs pas distinctement dans sa main. Le tiroir de la table de plus ne m’invite pas à penser qu’il peut y avoir une personne assise là.

    [Reply]

  5. jeandler dit :

    et que dire de la cinquième, sur la table ?

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *