Campbell’s Soup Cans

Campbell’s Soup Cans est une oeuvre de Andy Warhol datée de 1962.

Cette entrée a été publiée dans Oeuvres, Regards, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 regards à Campbell’s Soup Cans

  1. SylvieLeBars dit :

    Bonjour 😉
    Un fond blanc sur lequel sont disposés très régulièrement de petits cadres tous identiques : 4 lignes de 8 cadres. Les cadres produisent une petite ombre comme si ils étaient éclairés depuis le nord est. Les cadres sont dans un matériaux non identifié de couleur bois clair et l’encadrement est assez fin. Dans chaque cadre une photographie d’une boite de conserve prise légèrement du dessus ce qui permet de voir une partie de l’opercule et en face de la marque ce qui permet d’identifier très clairement le contenu de la boîte. Ce sont toutes des boites de soupe de la marque Campbell’s. Avec des « parfums » différents, tomate, bœuf, légumes… Je ne sais pas si elles sont toutes différentes – trop petite reproduction – mais il y a beaucoup de recettes différentes. L’étiquette de chaque boite est rédigée en langue anglaise. Sur l’une des boite il y a une mention spéciale écrite sur un fond jaune.

    off the record : Mes yeux étaient déjà passés sur cette oeuvre et je découvre par cet exercice que les étiquettes de boites sont différentes lol … Merci UJUO 😉

    [Reply]

  2. Isabel dit :

    Warhol utilise l’image et sa répétition pour dénoncer une société de consommation, et nous sommes à cette époque en 1962…

    [Reply]

  3. Spei dit :

    Mmmm. Je vois la célèbre Campbell’s Soup Cans de Andy Warhol 😉

    [Reply]

  4. Ivan Sigg dit :

    Cette image, celle que j’ai là sous les yeux, sur UJUO, à l’instant où je la regarde, ne dénonce rien. Cette oeuvre est constituée par la répétition (32 fois) d’une image reproduisant une boite de soupe légèrement vue de dessus. rien de plus. La conserve de soupe est constituée d’un oval gris, d’un à plat rouge avec la typo Campbell’s et d’un à plat blanc avec la typo de l’ingrédiant (changeant) et le mot anglais soup en noir.

    annexe :
    – réfléchir au mimétisme entre une certaine production artistique (mécanisation du geste, marché…)et la production industrielle
    – réfléchir à l’effet recherché par l’installation d’un objet manufacturé/banalisé dans un contexte muséal
    – réfléchir à l’effet de répétition/accumulation sur l’oeil du spectateur (cinétisme, fascination, multiplication, pouvoir…)

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *