Madone aux oeillets

Madone aux œillets est une œuvre attribuée à Raphaël datée de 1506-1507.

Cette entrée a été publiée dans Oeuvres, Regards, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 regards à Madone aux oeillets

  1. SylvieLeBars dit :

    Bonjour …
    Deux personnages. Une femme à la peau laiteuse et au cou très largement découvert et un bébé garçon nu. Le bébé est assis sur une table recouverte de cousins de d’étoffes. Ce bébé est joufflu. Son regard est dirigé vers les deux fleurs qu’il tient dans sa main droite. Il ne sourit pas. La femme a le regard posé sur le bébé. Son bras et sa main gauche assurent un dossier au petit garçon, s’assurant qu’il ne puisse pas basculer en arrière. Cette main tient aussi quelques fleurs. Son expression est particulièrement bienveillante. C’est un moment de plaisir, détente, complicité. La pièce dans laquelle se déroule la scène est simultanément sombre et très éclairée. Une petite fenêtre donne un aperçu d’un paysage rural, avec un château qui parait en ruines. Les personnages sont éclairés par une autre fenêtre que l’on ne distingue pas mais dont on devine de lourds rideaux de couleur verte. Un peu comme si le premier plan évoquait un présent rayonnant et que le fond du tableau évoque un passé plus sombre qui tombe en ruine …

    [Reply]

  2. Alexis dit :


    si je ne regarde que le visage du bébé en faisant abstraction du reste, je ne suis plus sur d’y voir un bébé…
    j’admire le travail sur les auréoles et sur le voile, l’effet de transparence est étonnant…

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *