Ecran Rouge

ecran-rougeflk1

Ecran Rouge est une oeuvre (Tirage 100*100 cm monté sur aluminium et sous plexiglas – Châssis aluminium au dos) de David Cousin-Marsy à voir sur son site Internet : Vue en Ville.

Un message de David : J’ai le plaisir de vous faire parvenir en fichier joint, le catalogue de la prochaine vente à Drouot-Richelieu, où j’aurai 4 tirages photographiques présentés par l’étude Joron-Derem. La vente aura lieu le lundi 6 avril à 14H30, salle n°1 – 9 rue Drouot 7509 Paris. Les tirages seront exposés au public le samedi 4 de 11H00 à 18H00. Cette vente constitue une étape déterminante dans mon parcours artistique, car elle déterminera une côte.


Prochaine exposition : Lyon, galerie Henri Chartier – Exposition collective du jeudi 23 avril au 30 mai 2009.
Cette entrée a été publiée dans Oeuvres, Regards, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 regards à Ecran Rouge

  1. SylvieLeBars dit :

    Bonjour 😉
    Notre regard est à l’intérieur et se projette vers l’extérieur. De l’extérieur, je vois deux grands arbres planté sur un espace public au croisement de deux rues, plusieurs maisons, un panneau réglementant le stationnement. Cet extérieur est partiellement occulté par des panneaux de verre sur la droite de l’image et un « montant de porte » noir sur la gauche. Je ne sais pas quel est cet intérieur d’où la photo est prise. Les panneaux de verre évoquent du mobilier urbain, tel qu’un abri bus. Et puis il y a ce filtre rouge, qui transforme toutes les couleurs de la scène. En fait cette couleur est ce qui interroge immédiatement le regard, mais le manque d’indice sur la nature de cet écran, fait que j’essaye presque de l’oublier. Ce filtre rouge est probablement dû à un reflet qui suggère qu’il y a une vitre entre l’intérieur et l’extérieur. En intégrant ce reflet dans le regard, je me rend compte qu’il est perceptible dans les troncs des arbre qui forment une sorte d’écran. Ce reflet est végétal – d’autres arbres- et aussi des fenêtres. Je cherche le photographe dans cette multitude de reflets… mais ne le vois pas ….

    [Reply]

  2. Ivan Sigg dit :

    Chère Sylvie tes regards sont formidables. Ils nous permettent d’aller encore plus loin dans l’observation et de mutualiser nos visions. Aucunement besoin de convaincre, d’être d’accord ou pas,d’avoir une idée ou une opinion. il s’agit juste de partager une vraie attention au monde et à l’autre.

    La vitre au premier plan semble cassée. je vois trois personnes de dos dans le reflet dont une habillée en vert et deux en blanc ?
    je vois un sol de gravier ocre et des platanes rouges transparents. Dans leurs troncs il y a du feuillage et des fenêtres. Une ruelle de pavillons cossus à plusieurs étages constituent le fond de l’image. Ils sont en pierres apparentes jointoyées et rangées de briques décoratives. Il y a une avancée en béton imitant le bois dans le premier et un balcons en vrai bois dans le suivant.il est interdit de stationner certains jours, c’est règlementé par un panneau plein d’écritures qui parle peut être du marché le week end sur cette esplanade de gravier ? Une très haute antenne au dessus des arbres en arrière plan sur la gauche indique un bâtiment officiel ou la présence d’un passionné de radio ?
    Je ne comprends pas cette photo : Est-ce une photographie de l’absence ? De la banalité ? Sa lecture s’épuise vite et n’éveille ni mon oeil, ni ma curiosité.Est-ce de la non-photo ? Un rejet de quoi ? Une fin de pellicule ? Une fin du monde irradiée ?

    [Reply]

  3. coming soonn dit :

    magnifique photo. Un moment suspendu . Une regard poétique sur quelque chose qui pourrait nous paraitre banal. J’aime beaucoup la photo pour ça. Elle nous permet de « voir » autre chose.

    Je vois aussi une présence humaine mais c’est peut être mon imagination…

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *