La Chute d’Icare

La Chute d’Icare est une oeuvre de Pieter Bruegel l’Ancien (1558) exposée aux Musées royaux d’art et d’histoire de Bruxelles.

Cette entrée a été publiée dans Oeuvres, Regards, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 regards à La Chute d’Icare

  1. SylvieLeBars dit :

    Bonjour,

    Regard … Je vois un homme de dos qui laboure une langue de terre surplombant une grande étendue d’eau. Cette langue de terre ressemble à une « terrasse » comme celles qui sont utilisées dans les pays ou la forte déclivité du relief nécessite le recours à cette technique de culture. Sur une autre terrasse en contrebas, on aperçoit un berger avec moutons, chien, et bâton. La mer occupe 1/3 du tableau. Elle est « encombrée » de nombreux voiliers et de plusieurs îlots. Ce n’est pas une surface « libre »… Deux des voiliers sont de gros porteurs, 2 ou 3 mâts, avec des voiles gonflées. Navires de guerre ou de transport… Dans la continuité de la terrasse au labours, la côte est déchiquetée de falaises qui plongent dans la mer, puis on découvre une ville. Importante. Avec probablement un port et de nombreux bâtiments. Le ciel est très lumineux. Le soleil levant ou couchant qui sort ou plonge dans la mer, produit cette lumière jaune qui irradie. A bien y regarder… on voit aussi un homme de dos qui est très proche du rivage… Peut-être est-il en train de pêcher… et puis peut-être un bras ou une jambe qui sort de l’eau…inquiétant. Le labours, la couleurs des sols, les arbres feuillus suggèrent que la scène se déroule en fin d’été. Une sensation de chaleur. Les montagnes que l’on aperçoit donnent aussi une impression de protection. Ce n’est pas un plat-pays ouvert. C’est un pays plutôt clos qui respire l’opulence.

    [Reply]

  2. @SylvieLeBars
    « et puis peut-être un bras ou une jambe qui sort de l’eau…inquiétant. »
    C’est le malheureux Icare ! Celui qui donne son titre au tableau et dont la chute mythique est très curieusement peinte en toute discrétion dans un décor fouillé que vous décrivez bien mais qui est censé représenter la Grèce et non le plat pays de Bruegel. Merci pour vos regards !

    [Reply]

  3. coming soonn dit :

    je te poste ici un rapide petit message pour te remercier de ton aide dans ma recherche de stage.
    C’est vraiment une attention adorable qui mériterait plus que quelques mots sur cette très jolie (et très intrigante) œuvre. Malheureusement je dois rendre un site internet à la fac pour mon cours de Dreamweaver et je ne suis pas une spécialiste de la matière je vais donc passer les prochaines heures dessus!!!
    MERCI et à très vite sur ton beau site!!!

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *