La Toilette

La Toilette est une œuvre de Mary Cassatt datée de 1891-1892 à voir au Art Institute of Chicago.

Un Jour Une Oeuvre en direct se déroulait le 25 février, lisez le compte-rendu de Spei !

En route pour choisir la date de la session du mois de mars ! Utilisez le sondage doodle !

Cette entrée a été publiée dans Oeuvres, Regards, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 regards à La Toilette

  1. josée dit :

    Mère lavant les pieds de sa fille et lui parle avec beaucoup de tendresse qui se retrouve dans le geste, la fille écoute attentivement et a l’air vulnérable dans sa nudité protégée par une serviette. Intérieur bourgeois, tapis, meubles gansés, récipients en porcelaine. Elles ne sont pas loin du feu, vu les rougeurs sur les joues.

    [Reply]

  2. Ivan Sigg dit :

    Bonjour Josée. Bravo pour ton regard. Voici le mien.Ils se complètent.
    Un tableau très clair avec une tâche noire dans sa partie haute (les deux chevelures)
    Une jeune femme en robe de chambre à rayure (trois couleurs) »sert de fauteuil » à une enfant grassouillette dont les pieds trempent dans une bassine d’eau claire (un miroir pour elles ?).
    Des fleurs partout autour de ces deux êtres absorbés : papier peint à fleur, meuble à fleurs peintes, tapis à fleurs dans des losanges.
    Est-ce le nombril de l’enfant qui est au centre du tableau ou bien son sexe dissimulé par une serviette ? Les deux regards ne sont pas dirigés vers le pied en train d’être lavé mais bien vers le centre du tableau…
    Au premier plan, une jarre en porcelaine (symbole de virginité)dont l’anse est un écho du bras gauche de l’enfant. Le ventre de la jarre avec sa seule rose renverrait au ventre de l’enfant ?
    La symbolique consciente ou inconsciente du tableau ne serait-elle pas, vu le faisceau d’indices relevés, les illusions perdues de la jeune femme quant à la virginité et au passage de l’enfance à la femme ?
    A part ça, il n’a pas l’air de faire chaud.

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *