Deux comédiens

Deux comédiens est une oeuvre (Huile sur toile, 73,7 x 101,6) de Edward Hopper de 1965.

Une occasion de relire la fiche des Noctambules ?

Cette entrée a été publiée dans Oeuvres, Regards, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 regards à Deux comédiens

  1. delatouche dit :

    Dernière toile de Hopper….le voici tirant sa révérence avec son épouse.
    Adieu à son public ,tout en silence,ce silence « entendu » dans nombre de ses oeuvres.
    Lumière du devant de scène,ombre colorée en arrière-plan:le rêveur d’Amérique esquisserait-il un léger sourire alors que ses visages peints furent toujours sans expression aucune ?
    Adieu au théâtre de la Peinture …..C’est magnifique.

    [Reply]

  2. coming soonn dit :

    c ‘est incroyable cette « touche « Hopper »: cette évidence en un sel et fugitif regard que cette toile est bien du maître.
    La lecture des indication viennent confirmer cette certitude et toujours je ne me l’explique pas.

    [Reply]

  3. fbrahimi dit :

    Ils s’évadent ?

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *