Affaire étrangère

musique-opera-trondheim-villenave-affaire-etrangere

Affaire étrangère est un opéra écrit par Valentin Villenave sur un livret de Lewis Trondheim. Il a été joué pour la première fois en février 2009 par l’Orchestre National de Montpellier.

A l’ouverture d’Un Jour Une Oeuvre, certains espéraient que la musique ne serait pas absente de la sélection… Alors voilà, c’est fait pour une création assez étonnante dans son élaboration et sa diffusion.

Je reprends ici l’histoire du commencement :

Printemps 2005.

La scène se passe par e-mail, sur le vieil ordinateur d’un obscur prof de piano d’une non moins obscure banlieue parisienne.

Valentin Villenave — Bonjour M. Trondheim, j’ai vingt ans et je n’ai rien fait de ma vie ; voulez-vous faire un opéra avec moi ?

Lewis Trondheim — OK, je marche.

V.V. — Aaah… Vous êtes sûr ? Je ne suis, après tout, qu’un obscur prof de piano d’une obscure banlieue parisienne…

L.T. — Et moi, je n’ai jamais fait d’opéra non plus ; que diriez vous d’adapter une de mes bandes dessinées ? Je pense par exemple à Politique étrangère, qui se passe dans un château, avec un Roi et tout ; le dessinateur, Jochen Gerner, pourrait concevoir les costumes et les décors…

Jochen Gerner — … Avec plaisir !

Ainsi commence le projet « Affaire étrangère » : comme un pari fantaisiste et utopique entre un jeune pianiste et un auteur de bande dessinée, un ping-pong de mails qui se poursuivra pendant quatre ans pour aboutir à cette oeuvre surprenante d’une heure et demie, à la fois dense et drôle, qui se crée à l’opéra Comédie dans une mise en scène hyper-vitaminée signée Richard Mittou, avec un casting de choc.

Mais l’utopie ne s’arrête pas là : les auteurs ayant tenu à publier l’oeuvre sous une licence alternative, elle peut être librement téléchargée sur le site du compositeur, reproduite et même modifiée à volonté, ouvrant ainsi la voie à un modèle de création inédit et résolument novateur

Cette entrée a été publiée dans Oeuvres, Regards, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 regards à Affaire étrangère

  1. Alexis dit :

    De la musique en Creative Commons ! C’était très tentant…
    Mais pas très adapté au site il est vrai !

    [Reply]

  2. Isabel dit :

    Peut-être un clin d’œil au(x) droits(s) d’auteur(s) ? une idée, une pensée… doit-elle à appartenir à une personne, uniquement ? si c’est le cas, grande vague de pauvreté intellectuelle, culturelle etc. Une petite phrase au passage « ce que nous faisons pour nous-même disparait avec nous, ce que nous faisons pour les autres et le monde est immortel et demeure » A bon entendeur.

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *