Entropa

Entropa est une installation de David Cerny de 2008.

La description de la représentation des nations sur wikipedia.

Scandale, scandale ou scandale ?

Cette entrée a été publiée dans Oeuvres, Regards, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 regards à Entropa

  1. Isabel dit :

    Outre les sentiments d’imposture et de provocation que dégagent cette œuvre (j’ai dit œuvre ?!!)et l’absence totale d’émotion (je parle ici de mon point de vue) l’effet coup de pub est garantit (positif ou négatif) maintenant peut-on parler d’art, quel qu’il soit ? c’est une autre histoire…d’art.

    [Reply]

  2. coming soonn dit :

    absence total d’émotion également pour moi.
    Je ne suis pas de ceux qui y voient de l’art.

    [Reply]

  3. delatouche dit :

    cette représentation des nations est d’un humour fort corrosif !
    création voyant ces états européens sous un jour
    satirique :la France enrubannée de son étole des grèves ;l’Italie vaste terrain de foot ; l’Allemagne, nettement moins drôle avec ce soupçon de croix gammée…….je n’arrive pas à tout lire des provocations de l’auteur.Que dit il de l’Espagne ,du Portugal?etc……
    la structure bleue m’évoque les oeufs Kinder à l’intérieur desquels les petites pièces à assembler étaient rivées sur un bâti semblable.

    [Reply]

  4. Isabel dit :

    Bonsoir,
    L’Espagne est représentée recouverte de béton, tandis que le Portugal est une planche à découper avec des pièces de viande ayant la forme de ses anciennes colonies : Brésil, Angola, Mozambique.
    Cette œuvre aurait pu être drôle… Toutes les « provocations » sont listées et consultables sur le site de wikipedia, pays par pays. A noter que l’artiste a dit vouloir énerver et provoquer le scandale (objectif atteint) pour finalement s’excuser et s’étonner d’avoir énerver… contradictoire, mais c’est aussi cela l’art !

    [Reply]

  5. fbrahimi dit :

    C’est drôle je lis « pas d’émotion » et pourtant je lis des commentaires 😉 Comme quoi… Pour ma part c’est le mot grève qui m’apparait émerger avec un méli mélo qui ressemble bien aussi à notre société en béton

    [Reply]

  6. Isabel dit :

    Et oui, preuve qu’une œuvre peut susciter des réactions (appelés ici commentaires, ou regards) sans pour autant déclencher une quelconque émotion 🙂

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *