La nuit obscure

Cette voute de verre a été créé par Jean-Paul Marcheschi pour la station Carmes du métro de Toulouse. Elle a été inauguré en juin 2007.

sur une carte

Merci Thierry !

Cette entrée a été publiée dans Oeuvres, Regards, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un regard à La nuit obscure

  1. Thierry Bénita dit :

    Jean-Paul Marcheschi a choisi pour unique instrument le « pinceau de feu », flambeau avec lequel il peint. Il utilise la cire, la suie et le feu dans toutes leurs nuances.

    J’ai été totalement séduit par son œuvre lors de la visite de ses expositions. En effet, il est très difficiles de rendre à l’écran l’impression que l’on a lors d’une visite. L’œuvre de Jean-Paul Marcheschi est captivante. Des émotions puissantes s’en dégagent, que ce soit des œuvres monumentales telles celle présentée ici ou des œuvres de petite taille destinées à habiller un intérieur.

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *